Les belles histoires de l'oncle Akrow. N° 1

La Photo Du Dimanche Soir, Quoi c'est (soluce lundi 18 h)
 
akrow7
Ecrit le: dimanche 28 septembre 2003, 22:44  



Qui connait ce bateau et son histoire ?

user posted image
(C'est pas l'aconit)


   
M-S_BZH  


Bon c'est la corvette :

MIMOSA numero de coque K11

Ce fut la première corvette des Forces navales françaises libres, et commanda le groupe des corvettes françaises de l'Atlantique (Mimosa, Alysse, Aconit). Elles ont assuré la protection des convois alliés.

Elle fut torpillée par le sous-marin allemand U124, le 9 juin 1942.







   
akrow7
Ecrit le: dimanche 28 septembre 2003, 23:45  
  BZH, t'es le meilleur ! biggrin.gif il t'as pas fallu longtemps, tu connaissais cette malheureuse affaire ! Bravo... laugh.gif

Il y avait aussi la Lobélia et la Renoncule puis d'autres encore. L'alysse fut également coulée(me semble)

Extrait du Journal de bord de l'Aconit, Juin 1942, escorte du convoi ONS 100 :

08/06/42
02 h 30 Lever du jour
04 h 30 Prise du poste de jour
19 h 24 Écho au 245 à 500 yards
19 h 33 Largué deux grenades
19 h 46 Largué deux autres grenades
20 h 20 MIMOSA largue deux grenades
20 h 35 Contact perdu, l'ACONIT rejoint le convoi, prise du poste de nuit
23 h 00 veille radar
24 h 00 Légère brume, visibilité réduite.
09/06/42
02 h 15 GMT En patrouille à 4000 yards à Td AR du convoi, zigzaguant à 135 tours autour d'une route moyenne au 245, vent de SSE force 1 à 2, mer belle, visibilité 2 nautiques.
00 H 45 du convoi Une explosion sous-marine est entendue sur l'arrière, suivie presqu' immédiatement de plusieurs autres., L'ACONIT vient au 90 et augmente de vitesse à 165 tours
02 h 16 Aperçu un phoscar dans le 110, à 5000 yards environ, des ordres brouillés sont reçus par radio émanant du chef d'escorte
02 h 18 rappelé aux postes de combat
02 h 23 Contact radar à 3000 yards dans le 50, gouverné dessus
02 h 34 Venu au 90 pour rendre le pom-pom battant, commencé un tir éclairant, de 70° bâbord à 10° bâbord.
Distance du but 2800 yards, éléments d'attente donnés au pom-pom, l'écho semble se déplacer sur la gauche.
02 h 37 Cessé le tir d'éclairage, contact radar perdu, entamé une recherche ASDIC, sans résultat.
02 h 43 Route au 225 pour rallier le convoi, une attaque semblant imminente.
02 h 55 Repris poste dans le convoi.
Le MIMOSA venait d'être torpillé sans que personne ait soupçonné le drame qui venait de se dérouler.
A l'aube N'apercevant pas le MIMOSA, l'ACONIT PENSE qu'il a pu être torpillé. Il rend compte et demande l'autorisation d'aller faire des recherches. L'ASSINIBOINE décide d'y aller lui même et recueille quatre survivants.
12 h 50 L'ACONIT rejoint l'ASSINIBOINE en tête du convoi et prend place sur l'avant

http://www.netmarine.net/bat/divers/aconit/histoire.htm